PompeiiinPictures

I.4.13 Pompeii and I.4.13A. Shop and sweet pastry bakery.

Double entrance but only one number assigned.

Excavated 1853 and 1862. (Strada Stabiana 94).

 

I.4.13 Pompeii. December 2018. Looking east towards double entrance on Via Stabiana. Photo courtesy of Aude Durand.

I.4.13 Pompeii. December 2018. Looking east towards double entrance on Via Stabiana. Photo courtesy of Aude Durand.

 

I.4.13 Pompeii. May 2005. Looking east across shop and bakery. The door on the left links to I.4.14.

I.4.13 Pompeii. May 2005. Looking east across shop and bakery. The door on the left links to I.4.14.

 

I.4.13 Pompeii. December 2018. Looking south-east towards other oven in I.4.12. Photo courtesy of Aude Durand.

I.4.13 Pompeii. December 2018. Looking south-east towards other oven in I.4.12, on right. Photo courtesy of Aude Durand.

 

I.4.13 Pompeii. December 2006. Looking south-east.

I.4.13 Pompeii. December 2006. Looking south-east.

 

I.4.13 Pompeii. December 2018. Looking north-east towards oven. Photo courtesy of Aude Durand.

 

I.4.13 Pompeii. December 2018. Looking east towards oven. Photo courtesy of Aude Durand.

I.4.13 Pompeii. December 2018. Looking east towards oven. Photo courtesy of Aude Durand.

 

I.4.13 Pompeii. December 2018. Oven. Photo courtesy of Aude Durand.

I.4.13 Pompeii. December 2018. Oven. Photo courtesy of Aude Durand.

 

I.4.13 Pompeii. December 2018. Detail of oven. Photo courtesy of Aude Durand.

I.4.13 Pompeii. December 2018. Detail of oven. Photo courtesy of Aude Durand.

 

I.4.13 Pompeii. December 2006. Oven.

I.4.13 Pompeii. December 2006. Oven.

 

I.4.13 Pompeii. May 2005. Oven.

I.4.13 Pompeii. May 2005. Oven.

 

I.4.13 Pompeii. (described as I.4.12). Pre-1937-1939. Looking south towards oven.
Photo courtesy of American Academy in Rome, Photographic Archive. 
Warsher collection no. 257a.

I.4.13 Pompeii. (described as I.4.12). Pre-1937-1939. Looking south towards oven.

Photo courtesy of American Academy in Rome, Photographic Archive. Warsher collection no. 257a.

 

I.4.13 Pompeii. December 2006. Via Stabiana looking south from Holconius crossroads.

I.4.13 Pompeii. December 2006. Via Stabiana looking south from Holconius crossroads.

 

Chronique des activités archéologiques de l’École française de Rome.

Les cités vésuviennes

Pompéi, Pistrina:

Recherches sur les boulangeries de l’Italie romaine – campagne 2014

Nicolas Monteix, Sanna Aho, Audrey Delvigne-Ryrko et Arnaud Watel

 

Le matériel suivant est © Ecole française de Rome.
Utilisation soumise à
CC-BY-NC-SA 4.0
Voir
http://cefr.revues.org/1380

 

Merci à Nicolas Monteix et à ses collègues.

 

The following material is © Ecole française de Rome.

Use subject to CC-BY-NC-SA 4.0

See http://cefr.revues.org/1380

 

Our thanks to Nicolas Monteix and colleagues.

 

I 4, 12 et I 4, 13-17

Ces deux espaces ont bénéficié d’un nettoyage partiel au cours de la campagne d’octobre. Il a ainsi été possible en particulier de remettre au jour le dallage de basalte de la boulangerie I 4, 12 (fig. 13).

 

Fig. 13 – Pompéi, boulangeries I 4, 12 et I 4, 13-17 – Relevé des deux boulangeries.
Échelle : 1/100.
Relevé / dessin : N. Monteix / S. Mencarelli – EFR. Utilisation soumise à CC-BY-NC-SA 4.0

Fig. 13 – Pompéi, boulangeries I 4, 12 et I 4, 13-17 – Relevé des deux boulangeries.

Échelle : 1/100.

Relevé / dessin : N. Monteix / S. Mencarelli – EFR. Utilisation soumise à CC-BY-NC-SA 4.0

L’étude qui aurait permis de comprendre les transformations de ces deux boulangeries n’a pu qu’être initiée et devra être achevée dans un second temps. Cependant, les prémices de cette étude ainsi que l’analyse du dallage permettent d’ores et déjà quelques remarques. Cinq emplacements de meules ont été remis au jour, mais seules quatre d'entre elles étaient intégralement dégagées au moment de l’éruption. La cinquième, située dans l’angle nord-est de la salle des meules, est partiellement oblitérée par un massif maçonné servant de fondement à un escalier permettant de gagner les étages. La forme des dalles laisse également présumer que la meule située au sud-est de la salle a été ajoutée dans un second par rapport aux trois autres. De la sorte, l’oblitération de la meule nord-est a amené à la création d’une nouvelle meule, les capacités de meunerie restant inchangées. Ces travaux paraissent devoir être associés à des transformations dans les accès à l’étage entre les différentes boutiques accessibles depuis les entrées 12 à 17 de l’îlot I 4. Plus spécifiquement, ces travaux ont amené au déplacement de l’escalier situé dans la pièce 8 vers la salle des meules. Ce déplacement apparaît lui-même lié à la mise en place d’un escalier ou d’une échelle de meunier pour accéder à l’étage situé au-dessus de la pièce 8 depuis la boutique I 4, 17, suite au percement de son mur méridional (fig. 14).

 

Fig. 14 – Pompéi, boulangeries I 4, 12 – Porte ouverte au nord de la pièce 8. Vue du sud.
Cette porte marque un changement dans la répartition de la surface du premier étage. Celui situé au-dessus de la pièce 8 est accessible depuis I 4, 17 par cette porte. Le dénivelé entre les deux espaces est de 0,40 m.
Cliché : N. Monteix – EFR. Utilisation soumise à CC-BY-NC-SA 4.0

Fig. 14 – Pompéi, boulangeries I 4, 12 – Porte ouverte au nord de la pièce 8. Vue du sud.
Cette porte marque un changement dans la répartition de la surface du premier étage. Celui situé au-dessus de la pièce 8 est accessible depuis I 4, 17 par cette porte. Le dénivelé entre les deux espaces est de 0,40 m.

Cliché : N. Monteix – EFR. Utilisation soumise à CC-BY-NC-SA 4.0

Ces remaniements, qui ne prendront tout leur intérêt que replacés dans le contexte plus général de ces différents espaces, permettent surtout de souligner un point qui pourrait sembler trivial : les boulangeries I 4, 12 et I 4, 13-17 constituent deux entités distinctes au moment de l’éruption (Note 8). De la sorte, le nombre de boulangeries identifiées à Pompéi, qu’elles aient ou non été en fonction en 79, s’élève donc désormais à quarante, chiffre que l’on supposera définitif.

 

Note 8. Gageons que ce soit l’analyse en plan qui ait amené jusqu’à présent à associer ces deux boulangeries (cf. e.g. Fiorelli 1873, p. 6869 ; Van der Poel – García y García – McConnell 1986, p. 8 ; Eschebach 1993, p. 29). Il existe pourtant un dénivelé de 0,40 m entre I 4, 17 et la pièce 8 de I 4, 12.

 

Eschebach 1993= L. Eschebach (éd.), Gebäudeverzeichnis und Stadtplan der antiken Stadt Pompeji, Cologne, 1993.

Fiorelli 1873 = G. Fiorelli, Gli scavi di Pompei dal 1861 al 1872, Naples, 1873.

Van der Poel – García y García – McConnell 1986 = H.B. Van der Poel, L. García y García, J. McConnell, Corpus topographicum pompeianum. Pars 3A. The insulae of Regions I-V, Rome, 1986 (Researches in Campanian archaeology).

 

Pour citer cet article

Référence électronique

Nicolas Monteix, Sanna Aho, Audrey Delvigne-Ryrko et Arnaud Watel, « Pompéi, Pistrina », Chronique des activités archéologiques de l’École française de Rome [En ligne], Les cités vésuviennes, mis en ligne le 01 juillet 2015, consulté le 07 juillet 2019. URL : http://journals.openedition.org/cefr/1380

 

Merci à Nicolas Monteix et à ses collègues.

Our thanks to Nicolas Monteix and colleagues.

 

 

 

The low resolution pictures on this site are copyright © of Jackie and Bob Dunn and MAY NOT IN ANY CIRCUMSTANCES BE USED FOR GAIN OR REWARD COMMERCIALLY. On concession of the Ministero della Cultura - Parco Archeologico di Pompei. It is declared that no reproduction or duplication can be considered legitimate without the written authorization of the Parco Archeologico di Pompei.

Le immagini fotografiche a bassa risoluzione pubblicate su questo web site sono copyright © di Jackie e Bob Dunn E NON POSSONO ESSERE UTILIZZATE, IN ALCUNA CIRCOSTANZA, PER GUADAGNO O RICOMPENSA COMMERCIALMENTE. Su concessione del Ministero della Cultura - Parco Archeologico di Pompei. Si comunica che nessun riproduzione o duplicazione può considerarsi legittimo senza l'autorizzazione scritta del Parco Archeologico di Pompei.

Ultimo aggiornamento - Last updated: 02-Jun-2021 19:08